Supercars pour tous

Grâce à Toys Club, conduire des voitures de sport n’a jamais été aussi facile

Nous aimerions tous conduire ces voitures iconiques : Ferrari FF, Aston Martin DB9, Lamborghini Gallardo, Mercedes SLS, etc. Le frisson de la vitesse uni à l’esthétique inégalée de ces bolides mélange le rêve de gosse et le fruit d’un travail d’années d’innovation.

Seulement, voilà : une voiture de collection c’est aussi énormément de contraintes et de risques à l’achat. Frais d’immatriculation, taxe carbone, réparations couteuses, parking et tant d’autres « petits » suppléments achèvent de décourager les plus amateurs. C’est pourquoi Toys Club a la solution : les bémols c’est le club qui s’en occupe. Le volant, lui, est à vous.

En adhérant à Toys Club, vous avez le choix parmi des dizaines de voitures de luxe que vous pouvez utiliser de façon interchangeable, selon un crédit de points et de kilométrage dont vous disposez à votre guise. De 7 500 à 15 200 € de cotisation (une réelle économie par rapport au prix d’achat d’une voiture de collection) vous ouvriront les portes d’un club de passionnés désireux de se rencontrer pour tisser des liens autour de diners, voire d’échanger entre un circuit et un rallye. Toys Club c’est aussi une collection de véhicules d’exception (en deux gammes, Classic et Prestige), constamment mise à jour. Bonjour les voyages en Europe au volant de votre bijou, le pilotage sur piste avec Toys Club racing et les cadeaux si vous parrainez de nouveaux membres.

En route

© Toys Club/Facebook

« La possession est œuvre du diable » disait-on… Dans le cas des voitures de sport le dicton peut vite s’avérer ! Les frais d’achat, d’entretien, d’assurances et les taxes transforment vite le fantasme en cauchemar. Beaucoup de désagréments pour des autos certes symboliques, mais qui ne sont utilisées statistiquement que 30 jours par an ! Autant privilégier la praticité : une carte de membre vous épargnera bien des cheveux blancs et votre seul embarras sera celui du choix. Et si, par le plus grand des hasards, une petite BMW sommeillait au fond de votre garage, attristée de ne pouvoir servir son propriétaire aussi souvent qu’elle le voudrait et gênée de lui coûter aussi cher: Toys Club propose de vous la racheter (ou de vous payer un dédommagement correct contre une cession de l’auto 15 jours par mois).

La scuderia

© Toys Club/Facebook

Pour concrétiser cette sage décision, il ne vous reste qu’à remplir un formulaire, ainsi qu’envoyer au Toys Club une copie de votre carte d’identité, permis de conduire, relevé de bonus/malus et justificatif de domicile. En bref : C’est un peu comme Autolib, sauf que c’est exactement le contraire. Désormais présent dans les grandes villes de France, Toys Club est une initiative de luxe coopératif qui semble prendre solidement pied dans l’Hexagone, mais aussi en Suisse, en Belgique et en Espagne.

Pour plus d’infos, consultez le site de Toys Club. Ou rendez vous au 18 avenue des Champs Élysées, Paris, pour terminer de vous convaincre.

Dans la même catégorie