Dans les ateliers sur-mesure de Ferrari

Vos désirs sans désordre

Envie de ne pas faire comme tout le monde ? Roulez en Ferrari. Mais comme ce n’est toujours pas suffisant, confiez-la au département Tailor Made, une atelier officiel dédié au sur-mesure et à la réalisation des désirs les plus personnels.

Changer la couleur, choisir les matières, préférer une roue à l’autre, c’est le cheminement classique de l’achat automobile depuis des lustres. C’est devenu ordinaire. Autant dire vulgaire, aux yeux d’un constructeur comme Ferrari. Résolu à ne fabriquer que 7 000 voitures par an fabriquées dans son unique usine de Maranello, le constructeur de sportive italienne propose depuis quelques temps un programme de personnalisation quasi sans-limite, appelé Tailor Made.
Ferrari Tailor Made

Jay Kay, leader de Jamiroquai a choisi de faire peindre la sienne en vert « Kermit ». Bravo.

Envie d’assortir la planche de bord de la 458 Italia au sol marbré de votre salle de bain ? Facile. Vous préférez la doublure en skaï de votre sofa fétiche aux cuirs prestigieux proposés sur la FF en catalogue ? Aucun problème. Des marches-pieds plaqués or ? Easy. Nous sommes allés voir de près jusqu’où il était possible de faire n’importe quoi sur une voiture.

Ferrari Tailor Made

Tout à loisir, exactement comme vous le voulez. Vraiment ?

Voilà deux ans que Ferrari propose son Tailor Made. Auparavant cantonné à l’étude et à quelques prototypes, l’atelier rattaché au bureau de design du Cavallino prend son véritable envol au début de l’année 2014 avec plusieurs dizaines de commandes. Certains clients adhèrent follement au projet et, au départ, demandent d’abord une autre couleur à poser sur la carrosserie, des surpiqures de sièges différentes ou des plafonds brodés.

Ferrari sur-mesure

Très vite, des idées originales se greffent au programme, comme les sièges en crocodile ou le bois exotique à la place des plastiques moulés et peints. Mais difficile de faire « n’importe quoi » pour autant.

Pour ne pas s’éparpiller, trois univers de personnalisation sont proposés au client. Le thème « Scuderia » d’abord, qui emprunte les couleurs, les matériaux et les décors de la F1. Si vous n’aimez pas le carbone ou le « rosso corsa », passez votre chemin. « Classica » ensuite, puise dans le patrimoine Gran Turismo de Ferrari. Prestige et élégance forgent cette subdivision où il est parfaitement envisagé de « copier » les sièges d’une 400 Superamerica (de 1962, au hasard) pour les installer dans une Ferrari moderne. « Inedita » enfin ouvre en grand les portes de la création en offrant aux clients un réservoir d’idées parfaitement inattendues. C’est ici, par exemple, que le golfeur Ian Poulter a assorti les sièges de sa FF du tartan édulcoré qui compose ses pantalons en compétition. Bon. Il est Anglais.

Ferrari sur-mesure

Un designer rattaché à chaque client conseille, oriente et propose des solutions pour suivre une ligne « cohérente » à l’esprit Ferrari. Son travail, en plus d’exécuter et de conseiller, est de veiller à ne pas dénaturer la voiture par certaines transformations fantasques. Toutes les voitures du catalogue, de la California à la supercar LaFerrari, peuvent passer dans l’atelier Tailor Made. Mais le rose bonbon intégral est exclu, même si le client est roi. À ce niveau, il ne s’agit plus seulement de goûts ou de couleurs. Certains exemplaires sont intégralement transformés : modifiant parfois en profondeur le design et l’ergonomie initiale de la voiture.

Ferrari sur-mesure



Haute-couture

Le concept du Tailor Made cohabite sur le marché avec des offres pratiquement similaires chez certains constructeurs concurrents de Ferrari. Q by Aston Martin, Mulliner chez Bentley, Bespoke chez Rolls-Royce ou le « Designo » chez Mercedes proposent tous un degré de personnalisation plus élevé que la configuration « ordinaire » de la voiture lors de la commande. Ce soin apporté à la satisfaction du client dépasse de loin l’extension de garantie « offerte » par votre concessionnaire une fois le bon de crédit signé sur le capot. Ferrari, par rapport aux autres constructeurs, pousse encore plus loin la notion d’exclusivité et segmente plus encore ses produits en tirant vers le haut la notion de désir accompli.

Ferrari sur-mesure

En effet, la moins chère des Ferrari au catalogue (California T) approche les 200 000 €. L’accès au programme Tailor Made implique 50 000 €. La plupart du temps, le montant de la personnalisation se fixe entre 50 % et 70 % du prix d’origine de la voiture. Pour bien mesurer l’importance de l’ultra-personnalisation dans le segment de l’ultra-luxe automobile, 90 % des 499 exemplaires de la très rare (et chère) LaFerrari (au-delà du million d’euros). Simple exemple : Jay Kay, leader vocalisé de Jamiroquai a choisi de faire peindre la sienne en vert « Kermit ». Bravo.

Ferrari sur-mesure

Il y a peu de choses matérielles que l’argent ne permet pas d’obtenir. Et, dans ce cas précis, c’est parfait comme ça.

Dans la même catégorie