BMW XDrive : Essai sur glace

Quand BMW nous propose de tester à Val d’Isère, au centre Ice Drive —le QG BMW— la technologie xDrive qui équipe la quasi totalité de ses véhicules, il faut globalement comprendre : 6 cylindres en ligne, + de 300 ch, boîte Sport 8 rapports, un 0 à 100 km/h ultra-rapide… le tout sur patinoire géante et en toute légalité ! Ça sent l’éclate… on vous le confirme.

Troquer ses Church’s pour les Moon Boots on est plutôt ok, mais à condition que le jeu en vaille la chandelle. Vous l’aurez compris, l’esprit de la team LUI est au défi, en adéquation avec le temps somme toute, lui aussi plutôt joueur : températures insensées, routes verglacées et tempête de neige. Le pitch, quant à lui, pour ces deux jours avec le staff BMW est simple : tester un maximum de voitures en un minimum de temps, dans des conditions toujours plus extrêmes… On valide.
 

Le XDrive de BMW sur glace

© Cathy Dubuisson

Depeche Mode et Violator à fond, une double voie pratiquement déserte et… un régulateur de vitesse off.

 
Dès notre arrivée à la gare de Chambéry, l’ambiance est donnée. Pour nous, ce sera le X4 35d, le SUV coupé, un tant soit peu plus petit que le X6, grand frère du X3. On aime son allure, sa carrure, son air provocateur. Mais c’est nous qui le mettons à l’épreuve, dès notre premier road trip qui relie Chambéry à Val d’Isère, voies rapides et routes sinueuses. L’objectif : tester la technologie xDrive et ne pas faire vomir le binôme. Défi relevé… le premier seulement.

Avec ses 313 ch, son V6, son moteur TwinPower Turbo, une vitesse maximale promettant les 247 km/h, nous partons conquérants, prêts à péter les scores. Depeche Mode et Violator en playlist et à fond, une double voie pratiquement déserte, une bonne visibilité, un régulateur de vitesse off : top départ, le 0 à 100 km/h annoncé à 5,2 secondes est honnête, la vitesse maximale validée (!) pour une consommation de 9,8 l/100 km en conduite pas du tout économique (6 l en moyenne sur papier).
 

La technologie XDrive à l'essai

© Cathy Dubuisson

Globalement, les impressions sont bonnes. Le X4 est parfaitement adapté au parcours proposé, jusque-là rien de surprenant. La conduite est coulée, puissante, agréable. L’accélération est convaincante, juste, réactive. Les rapports s’adaptent instinctivement, immédiatement. Résultat : le moteur ne s’emballe pas, le régime est toujours juste. Dans les virages, abordés un peu rapidement, le X4 garde le contrôle, l’adhérence est totale et les 140 km/h en montée facilement atteints.

Côté délire, le SUV, qui revendique un esprit sportif, manque un peu de fantaisie. Hyper stylée, on s’imagine mal se lâcher en off road et rouler ses 1 935 kilos dans la boue. Mais qu’à cela ne tienne, l’arrivée à la station se fait plus vite que prévue. Nous patientons un petit moment au centre BMW Ice Drive, que tout le monde soit (enfin !) là pour commencer la conférence de presse. Le simulateur de course mis à disposition nous tend le volant et, en moins de 5 minutes, nous passons d’une BM à une Ford Mustang, toujours sur circuit mais en banlieue londonienne, histoire de calmer nos névroses et autres pulsions animales… Haaa ! La magie de la simulation…

Page suivante, la 740d et la 335d à l’essai…

1 2

Dans la même catégorie