La montre à faire


« Plus je regarde les objets connectés, plus je me dis que je n’en porterais pas. Pourquoi ? J’apprécie l’extraordinaire diversité des montres-bracelets et la finesse de cet artisanat. Je préfère me passer du plaisir de voir des vidéos surgir d’un bout de plastique noir à mon poignet. Oui, je suis né au siècle dernier. (Sourire). »

 
Écoutez-le ! HiConsumption et The Verge l’ont déjà écouté : Gabor Bàlogh, designer hongrois, a enfin trouvé la fusion entre la montre classe et l’objet supra-connecté :
 
Discreet-TRIWA-Smartwatch-Concept-4
 
Vous l’avez compris : cette montre pourrait afficher l’heure, vos appels, le temps qu’il fait, vos oiseaux flapis et tout ce que vous voudrez, mais classe, pas, comme il le dit donc : « d’un ruban de plastique noir ».
Que dire de plus ? Il ne semble pas avoir lancé de campagne Kickstarter, ou quoi que ce soit. Il l’a dessinée, et c’est déjà pas mal. Au reste du monde de le vendre ou de s’en emparer. Ou, selon ses propres mots :
 
watch-thoughts


Sa page est ici
, son interview par The Verge (en anglais), là.

Dans la même catégorie