Les tendances 2015 vues par les blogueurs

Vous avez aimé notre infographie sur les looks homme… ? Voici les textes des blogueurs…

Garantis in extenso… Et riches en infos sur les tendances du moment !

Les Connards en Ray-Ban (lesconnardsrayban.fr)
Question primordiale pour tout homme qui aime prendre soin de… Lui (facile, ce jeu de mots là, on le reconnait !) : quelles seront les tendances mode chez l’homme cette saison ?

Ouhla, mon coco, tu n’as pas fini de te faire des cheveux blancs, tant les grandes influences sont multiples (et pas toutes à suivre !)

« Côté couleur, les pastels sont tes amis. »

Premier exemple avec la sandale ! Cet été encore, elle tente son grand retour. Alors certes, quelques marques sortent un peu du lot comme Damir Doma ou bien Marni (qui est d’ailleurs la seule à parvenir à lui donner un peu d’élégance, mais vraiment juste un peu), toutefois ça reste insuffisant à notre goût pour les adopter, à moins d’affectionner le look « touriste allemand ».

Donc, on résiste à la sandale et on opte plutôt pour l’espadrille – comme chez Escadrille – ou encore le mocassin – comme ceux de Bobbies, nos préférés. Mais « attention mon chéri » (coucou, Cristina !), surtout tu t’abstiendras de porter les Birkenstock ou pire encore les tongs en ville ! Non mec, tu ne vis pas sur une plage à Miami mais à Paris, ville avec de la circulation, la pollution et tout le toutim… Pense à tes pieds, pense à ton style, pense à nos yeux !

Mocassins été bobbies

© Bobbies

chaussure homme été espadrille

© Escadrille

© Marni

© Marni

Autre tendance à éviter ou du moins à utiliser avec parcimonie (et donc pas comme Acne Studio…) : l’over-size. Un style qui ne va pas à tout le monde et même on pourrait dire, qui va à personne (excepté chez les filles, genre les manteaux Isabelle Marant).

Manteau oversize homme

Il en est de même avec la combinaison, ouhla, attention, sujet à débat ! À notre humble avis, si tu es gaulé de la mort qui tue avec un cul à faire pâlir David Beckham, alors let’s go. Va voir Etro, Vuitton, Ami, tu trouveras ton bonheur. Mais sinon, mieux vaut s’abstenir.

Combi homme été

© Ami

On poursuit avec, cette année encore, l’inspiration tropicale, aussi bien jungle que cocotier, qui se voudra un des incontournables de ce printemps été. Imprimés palmier et autres ananas feront pâlir de jalousie les tapisseries de nos grands-mères ! Maison Kitsuné, MSGM, Paul & Joe, Bellerose.

Blouson tropical Paul Bliss

© Paul Bliss

ensemble tropical homme msgm

© MSGM

look homme 2015 Paul&Joe

© Paul&Joe

Le pantalon cargo et l’imprimé camouflage tentent eux aussi de faire leur come back, mais par les temps qui courent, on te déconseille le style soldat…

À ce stade, tu dois te demander ce que tu vas bien pouvoir enfiler cet été ! Et bien notre conseil, c’est de rester sur des valeurs sûres ! Un beau chino bien taillé comme ceux de Dockers.

look homme chino Dockers

© Dockers

Si tu te sens l’âme d’un college boy, tu pourras aussi opter sur le teddy, autre incontournable de cette saison ! On le trouve décliné à toutes les sauces, en mode traditionnel, détourné, chic… Ici un florilège avec Maison Kitsuné, French Trotters, Ami, APC.

Teddy homme maison Kitsuné

© Maison Kitsuné

Côté couleurs, les pastels sont tes amis. Bien que le monochrome blanc, noir ou couleur vive soit accepté, le pastel donne une touche de douceur dans ce nouveau monde de brutes qu’est devenu la mode. Alors lâche toi, bleu, corail, jaune, motifs à rayures (verticales de préférence, c’est aussi une des tendances de cette année) , tu peux tout oser à partir du moment que c’est pastel (on se répète mais c’est pour que le message passe bien ;)). Ami.

Look homme couleur pastel

© AMI

Autre grande tendance de 2015, le look années 70 ! Reste à savoir si tu es plus style hippie chic ou bien version rock seventies. Dans les deux cas, tu trouveras ton bonheur chez Saint Laurent.

Look homme Saint Laurent

© Saint Laurent Paris

Be what you Wear (bw-yw.com)

La tendance Workwear
Si l’on assiste de toute évidence à un regain d’intérêt de la part des hommes pour le style, celui­-ci vient avec une réelle volonté d’authenticité, de durabilité et de compréhension du produit. Les enseignes de mass market ne séduisent plus autant qu’avant, et l’homme recherche de plus en plus la belle pièce qui dure. Il est prêt à investir de plus grosses sommes, pour des pièces qui resteront bien présentes dans sa garde robe pendant dix ans.

Pour cela, on le voit d’ailleurs se tourner de plus en plus vers certains codes Workwear fondamentaux comme le denim brut, selvedge et teinté à l’indigo, ou encore les pièces en cuir brut, qui se patineront avec le temps. Voyant cela comme un investissement sur la durée, les prix effraient de moins en moins. (Comptez tout de même 150­-200 euros pour un jean selvedge de qualité par exemple). Cette évolution se voit aussi chez les créateurs, avec un retour fort du denim dans les défilés, depuis quelques années déjà, mais aussi des pièces de cuir, solides et intemporelles. Comme par exemple chez Junya Watanabe ou encore en 2012 avec Vuitton et ses parkas de sécurité.

Qui était là le premier, l’œuf ou la poule ? La tendance ou son utilisation par le grand public ? Une chose est sûre, le denim japonais et les pièces brut issues du workwear américain ne se sont jamais aussi bien exportées en Europe, et ce, malgré un intérêt indétronable pour le costume. L’homme réapprend probablement ce qu’il avait oublié depuis quelques années, que les vêtements évoluent selon les envies, les circonstances et les années. Nous ne pouvons qu’espérer à ce titre un retour fort de marques devenues discrètes depuis bien longtemps, remettant en avant le produit pour ce qu’il est : un artifice construit avec les plus beaux savoir­-faire du monde.

La tendance Streetwear ­- sportswear

La popularisation des streetstyles, ces quelques dernières années, a amené un vent de fraîcheur sur la mode, la création et le marché du prêt-­à­-porter dans son ensemble. On peut soutenir l’idée d’une diffusion des nouvelles tendances par le grand public, ce qui expliquerait notamment deux grandes tendances présentes pour l’été 2015 :­ une montée en puissance des pièces vintage, parfois remises au goût du jour. ­ La grande présence du marché sportswear urbain, amorcé en 2013, confirmé encore une fois cette année.

La tendance du vintage épouse notamment celle du workwear, puisque le retour aux pièces durables accompagne un retour aux vêtements d’époque. Cependant, l’été 2015 verra également un retour à toutes les baskets mythiques des grandes marques sportswear : vous avez certainement pu vous rendre compte que la Stan Smith et la superstar d’Addidas, ou encore la Huaruache de Nike reviennent de manière tonitruante sur le marché de la chaussure : ce sont toutes des rééditions.

Les années 70 et 80, revisitées, nous permettront de revoir des chemises à fleurs et autres motifs psychédéliques. Le sportswear ne s’est jamais aussi bien porté : après l’avènement de la sneakers et son omni­présence à la fin des années 2000, nous nous retrouvons aujourd’hui avec un vestiaire sportwear urbain complet. Suite aux sneakers de créateurs, voici venu le temps des runnings, des sweatpants (pantalon de jogging), des hoodies et des sweatshirts.

Un mouvement que l’on peut expliquer par deux mouvements sociétaux de fond : la décontraction continuelle du style masculin depuis plusieurs dizaines d’années, après l’avènement du costume au XIX° siècle.­ La main basse des stars du hip hop que sont Pharrell Williams, Jay­Z ou Kanye West sur le marché du luxe masculin. Eux qui tentent de laisser ­(de manière plus ou moins réussie, souvenons-­nous du premier défilé de Kanye West !) leur empreinte sur notre époque…

Jamais Vulgaire (jamaisvulgaire.com)

Lorsqu’on parle de tendances, on s’imagine souvent des vêtements qui vont pouvoir se porter facilement pendant quelques saisons puis qu’on délaissera peu à peu, soit à cause de leur mauvaise qualité, soit parce que soudainement leurs étranges motifs léopard ne seront « plus à la mode ».

Trouver un vêtement qui suit les tendances d’une année, et qu’on pourrait reporter sans soucis dans 10 ans relève ainsi plus de l’utopie.

Dans cet article, je vais justement vous montrer qu’en se concentrant sur les bons détails, on pourra trouver des vêtements originaux, durables, qui suivent les tendances de cette saison mais sans pour autant se déprécier ensuite.
Pour ça, on va se concentrer sur quelques marques très qualitatives, distribuées dans des select stores confidentiels.

Le travail de la matière et des motifs
Porter des motifs ne se réduit pas forcément aux rayures, aux carreaux, voire au zébré ou au léopard.
Concentrez vous plutôt sur des motifs les plus subtils possibles, qu’on peut à peine discerner de loin et qui permettent de jolis contrastes de couleur.

Chemise homme été

© Drapeau Noir

Ce motif à pois Drapeau Noir se remarque seulement de près, et se contente simplement d’éclaircir le bleu de loin.
Seule une matière de qualité pouvait le mettre en valeur correctement: le coton japonais ici choisi le fait parfaitement grâce à une teinture traditionnelle minutieusement exécutée.
De son côté, la marque britannique Universal Works prend aussi le parti d’un motif discret en allant puiser dans l’iconographie indienne. Ici, c’est un petit motif en croix appelé Ikat qui est choisi:

Chemise été homme

© Universal Works

Pour vous montrer un contre-exemple concret, la tendance florale sera de son côté évidemment beaucoup plus dure à porter, et sera un pari plus risqué dans le temps.

On peut cependant limiter les dégâts, d’abord en choisissant des marques qualitatives, dont les produits ne vont pas se dégrader dans le temps et ensuite en choisissant des couleurs qui contrastent bien.

Si vous avez vraiment un coup de cœur pour ce genre de tendances, investissez plutôt dans un t-shirt que dans une chemise, plus apte à mettre en valeur ce genre d’originalités décontractées, et avec lequel vous risquez largement moins la faute de goût.

Le color-block

C’est une tendance sur laquelle vous pouvez parier plus sereinement : il s’agit ici encore une fois de bien choisir les couleurs. Plusieurs marques se sont prêtées au jeu, avec de bons contrastes de matières.
WAIT (qui avait commencé avec les lunettes de soleil Waiting for The Sun) rends hommage à la Bretagne à travers des couleurs fraîches et marines, qui ne sont pas prêtes de tomber en désuétude, surtout bien portées lors d’un paisible week-end à la mer.

Pull Fisherman Wait

© WAIT

Le color block fait aussi intervenir des tons plus actuels comme le bleu klein, que la marque Études a largement mit en valeur l’année dernière, et qu’Harmony continue à interpréter.

Chapeau été homme Sésame

© Études Studio

Les tendances peuvent aussi être bien moins évidentes que des motifs ou une couleur : c’est le cas du Made in France qui fait intervenir un savoir-faire forcément localisé, tout en reprenant des esthétiques plus traditionnelles chères aux régions.

Le Made in France : retour au savoir-faire et à la tradition
Non, on ne parlera pas encore forcément du Slip Français (même si l’initiative est louable) mais plutôt de marques plus discrètes qui s’illustrent dans le détail et la confection, par un savoir-faire français traditionnel.

Je pense notamment à De Bonne Facture (qui vient d’ouvrir son e-commerce) et qui met par exemple à l’honneur la Bretagne avec les pulls en grosse maille tricotées par Fileuse d’Arvor.

L’idée est d’exploiter les savoir-faire les plus poussés possibles. Les grosses pièces à manches comme les manteaux de mi-saison sont donc aussi de la partie avec des ateliers comme Hervier Productions, spécialisés dans les pièces à manches depuis des générations

Mastic Homme été

© De Bonne Facture

Le Gentleman farmer et le retour à la tradition

Barbour est le symbole même de cette nouvelle tendance, le gentleman farmer remis au goût du jour. Distribuée sur The Next Door, la gamme englobe aussi bien de très classiques Liddlesdale que des t-shirts graphiques auxquels la marque a sut donner sa fameuse patte héritage.

Avec des imprimés mettant en scène des vedettes comme Steve McQueen, aucun risque de passer pour un ado avec des imprimés aussi intemporels.

T shirt Barbour homme

© Barbour

Ces marques héritage, pour certaines présentes sur le marché depuis des siècles, entament également de plus en plus de collaborations avec des marques japonaises pointues. C’est justement ce qu’a fait Barbour avec White Moutaineering :

Barbour homme parka

© Barbour

Des tendances qui vont facilement durer dans le temps

Que ce soit à travers simplement l’esthétique (couleurs et motifs), le savoir-faire ou la réexploitation d’une histoire riche et variée, on arrive au final assez facilement à trouver des vêtements basiques et bien faits, avec toujours une belle originalité, et qui s’inscrivent facilement dans l’ère du temps.

Bonne gueule (bonnegueule.fr)
Top 5 des tendances printemps/été 2015 – sous le signe du motif

Vous éviterez de construire votre garde-robe estivale uniquement avec des motifs tropicaux, sous peine de ressembler à un explorateur colonial. »

Les costumes à micro motifs
Après des années où l’homme portait des bleus et des gris unis, les micro-motifs sont très clairement la prochaine tendance lourde pour les pièces tailleurs, comme en témoigne leur intérêt croissant au Pitti Uomo, salon de prêt-à-porter masculin italien, qui est La Mecque du style pour homme. Par micro motifs, on parle de différents types de petits carreaux, de « graph check » et autres tissus moulinés vintage… C’est une tendance que nous aimons beaucoup, car elle permet d’ajouter facilement de la variété à ses costumes tout en permettant de les porter dans un cadre professionnel. On regrettera juste que les Français soient assez frileux dès qu’il faut sortir des couleurs formelles uniques, mais n’ayez crainte, vous avez tout intérêt à tenter le micro motif.

Les pantalons cargo
Ces tendances printemps/été sont indiscutablement placées sous le signe des vêtements militaires/explorateurs. Le pantalon cargo (avec des poches sur les côtés des cuisses) est donc le vêtement qui symbolise au mieux ce côté baroudeur et masculin. C’est une excellente alternative aux chinos colorés vus et revus de ces derniers étés. Déjà bien présents en Italie, on les choisira bien ajustée et on évitera absolument les coupes trop amples, sous peine de donner l’impression d’un pantalon trouvé en surplus militaire (et croyez-moi, c’est beaucoup moins flatteur qu’on peut le penser). L’avantage des pantalons cargos, c’est l’intemporalité du design. Plus qu’une tendance, c’est une pièce qui se faufilera très facilement dans votre tenue, que ça soit avec des baskets basses ou une chemise en Oxford.

Les motifs tropicaux
Là, on est dans la vraie tendance saisonnière, celle qui est forte et fulgurante, à tel point qu’on n’est pas sûr de la revoir l’été prochain. Certains motifs tropicaux, comme les feuilles, quand ils sont imprimés dans des tons bleus, donnent une très jolie ambiance « nuit tropicale ». Ce n’est pas un hasard si c’est un univers qu’Hermès a largement exploité dans une de ses publicités de parfums. Pour une fois que l’homme a l’occasion de porter un motif graphique plus fort que des petits carreaux, ça serait dommage de s’en priver. Le problème, c’est que la probabilité d’en avoir une tendance durable est plutôt faible. De ce fait, vous éviterez de construire votre garde-robe estivale uniquement avec des motifs tropicaux, sous peine de ressembler à un explorateur colonial.

Le blazer beige
C’est la tendance surprise de cette année, tous les lookbooks de marques proposent forcément cette curieuse pièce. Curieuse car, historiquement, les blazers pour hommes tournent dans des tons bleus, gris, avec parfois quelques tentatives dans les marrons. C’est une pièce tellement estivale que l’on pourra difficilement la porter autrement qu’avec un grand soleil. Sa principale difficulté est qu’il est compliqué de la porter avec des couleurs harmonieuses. En effet, difficile d’enfiler autre chose que des tons pastel de bleus, de blanc et de gris avec un blazer beige. On se consolera en variant les textures et les matières…

Cela dit, son manque de polyvalence fait aussi sa force : c’est clairement une pièce qui nous transporte en été (et en vacances) dès qu’on l’enfile. Curieusement, c’est aussi une couleur qui fait ressortir à merveille les cravates tricotées. Avec un chino retroussé aux chevilles, une chemise blanche à col italien, et une pochette négligemment pliée, vous êtes paré pour une ballade en Italie.

Les motifs géométriques
Le « streetwear » est en train de subir une intrigante (et profonde) mutation. Alors que nous étions sur des palettes de couleurs variées, voilà que les designs semblent s’épurer et qu’il ne reste que des blancs et des noirs, avec quelques timides gris. Et surtout, on assiste à l’apparition de motifs beaucoup plus contemporains et géométriques : rayures et autres fresques carrées. L’âge de la maturité, sans doute. Ou plutôt la marque d’une appropriation du streetwear par de nombreux designers.

Le résultat ? Des pièces pointues et pas franchement adaptées à tout le monde. Difficile d’être élégant et masculin avec un tee-shirt à rayures blanches et noires par exemple… Vous l’aurez compris, c’est une tendance sur laquelle on passe bien volontiers notre tour.

Dans la même catégorie