Les bons conseils pour s’habiller entre 2 saisons

Un look de (non-) saison

Comment s’habiller quand on n’est plus certain du temps qu’il fait ? Pour le savoir, Lui est allé consulter un spécialiste du style et de l’art de vivre, le blog Be What You Wear. Sa réponse ? Suivez le guide !

Il ne fait plus assez froid en hiver, il fait trop chaud en été et entre les deux il pleut, quand il ne grêle pas. Certes, ça nous permet de nous plaindre à longueur de temps du temps, et en bon Français, on aime bien (No Offense, on joue sur les clichés, nous aimons la France, vive la France). Seulement, comment s’habiller quand le temps change 3 fois dans la journée ? Prenez des notes et un parapluie.

Tip n°1 : les bonnes matières

Ça a l’air évident dit comme ça, mais mais allez voir, c’est plutôt technique.

Déjà, voyons rapidement les matières d’hiver… que vous allez mettre au placard puisqu’elles tiennent bien trop chaud !

Les laines tricotées en mailles épaisses : Oui, comme le gros pull de Noël avec un renne dessus. Au placard, ça tient vraiment trop chaud. Direct. Pas de questions, hop !

Le cachemire, aka ce poil de chèvre si doux, mais qui retient vraiment trop la chaleur. Entre deux saisons, vous l’évitez vraiment. Il est à privilégier en hiver. Vous pouvez certes faire une exception, parce que la laine ça gratte, quoi… Et mettre votre cardigan favori, mais alors avec une veste LÉGÈRE par dessus. (Mais on lui préférera le Mérinos, dont je vous parle juste après).

Bougez pas, on n’en a pas fini avec les DON’T… Voyons maintenant les matières d’été à éviter entre deux saisons (vous savez, Automne, Printemps, tout ça tout ça).

Le lin : cette matière si appréciée pour un petit séjour au bord de mer, ça flotte, ça fend l’air, et ça tient vraiment pas chaud du tout. Entre deux saisons, vous oubliez.

Les cotons un peu trop fins. Ça se sentira de suite au toucher, le coton seul, c’est pas forcément la meilleure idée du monde, surtout quand les températures varient un peu trop.


Serge Karamazov – Technique de Drague par parodique

Enfin, le truc à éviter globalement toute l’année : les matières synthétiques.
Attention, je ne vous dis pas qu’il ne doit jamais y en avoir dans un vêtement ! À pourcentage raisonnable, ça peut très bien isoler, donner de la tenue et tout et tout, cela peut être vraiment cool. Toutefois, le 100 % synthétique (sauf si votre budget vous y oblige) vous fera transpirer dès qu’il fera un peu chaud, et recongeler dès que le temps changera… Pas top pour la mi-saison.

Tip n°2 : jouer avec le layering

Ouh, le vilain mot compliqué. En mode masculine, le layering consiste à superposer différentes couches de vêtements, pour donner du style surtout, mais aussi pour se tenir chaud (un peu).

Si c’est particulièrement approprié l’hiver, cela peut aussi vous servir entre deux saisons. (À l’automne surtout en fait, puisque le printemps c’est déjà un peu l’été, sauf, bien sûr, depuis qu’il n’y a plus de saisons…)

Un exemple de bon layering ? Une chemise, un cardigan en laine mérinos (voilà, on en reparle, il s’agit d’une laine plus douce et plus intéressante que la laine vierge ordinaire, mais un poil plus chère) et un petit trench par dessus, qui restera ouvert.

On a ainsi assez de couches pour avoir chaud, mais superposées intelligemment pour donner du style et laisser respirer.

Tip n° 3 : le plus important, choisir la bonne veste

Avec un gros manteau vous aurez trop chaud. Avec un blazer en lin et rien en dessous, vous ressemblerez à un Chippendale. C’est sympa aussi, mais un peu froid. Voyons donc les 3 vestes particulièrement adaptées à la mi-saison !

Le Blazer : choisi dans la bonne matière, il peut tenir assez chaud dès que les températures s’adoucissent un peu. Privilégiez le 100 % laine quand il fait un peu froid, avec du coton ou du lin quand il fait meilleur. Et en plus, vous ressemblerez à James Bond de la mi-saison.

Le trench : De plus en plus à la mode pour aller chercher le pain le dimanche matin, c’est surtout typiquement une veste d’automne. Popularisé par des marques comme Burberry, vous le retrouverez un peu partout maintenant pour des prix très variés. On essaie de le choisir beige ou bleu marine pour qu’il aille vraiment avec tout.

Le perfecto : ce blouson de rockeurs qui donnent tellement de classe à certains hipsters (sauf quand ils abusent, genre avec un baladeur K7 et un BTwin). La veste en cuir est particulièrement adaptée à l’entre deux saisons, puisqu’elle se porte bien avec peu de couches en dessous. Là encore, il en existe pour toutes les bourses et chez la plupart des marques au vestiaire masculin complet.

Un exemple, à mes yeux, de tenue parfaite pour la mi-saison ?
Forcément très simple !
Comme : un paire de souliers – un jean brut selvedge – une chemise – un blazer – un trench… (Et au besoin, un bonnet ou un chapeau !).

Où je les shoppe ? (Et je précise que ni Lui ni moi ne sommes payés pour indiquer ces boutiques !)
Les souliers chez Septième Largeur ou Orban’s,
Le jean chez Japan Blue ou Uniqlo,
La chemise chez Office Artist ou Maison Standards,
Le blazer chez Eclectic ou chez Confident Paris
Le trench chez Burberry ou chez Peter Wrest.

Et pour savoir comment se déshabiller entre deux saisons, consultez Lui… !

Dans la même catégorie