Les parfums pour homme préférés des femmes

Savoir marquer une femme par son parfum est un atout majeur : on ne lésine pas sur les fragrances ! Une partie de la gent féminine nous a dévoilé ses appétences pour les senteurs de l’homme. Voici les explications… et la short list.

Le parfum, cette « enveloppe amoureuse »
Quand un homme rencontre une femme, il se souvient de son visage et de sa silhouette. Quand une femme croise ou rencontre un homme, elle apprécie son sens de l’humour et gardera en mémoire les essences olfactives qui s’échappent de lui. Puissant, excitant, charmant, presque enjôleur, le parfum combiné aux effluves de la peau de l’homme exerce un pouvoir monumental sur les femmes. Il est « une encre dont on se signe à la première personne, une trace, une mémoire laissée » nous indique le maître parfumeur Serge Lutens, chez qui hommes et femmes viennent choisir les fragrances les plus pointues dans sa boutique presque confidentielle du Palais Royal depuis 15 ans. Pour cet artiste qui vit le parfum comme une écriture, l’essence est une « enveloppe amoureuse ».

Humphrey Bogart et Ingrid Bergman dans "Casablanca" DR.

Humphrey Bogart et Ingrid Bergman dans « Casablanca » DR.

Si vous pouviez vous glisser dans un apéro entre copines qui débriefent sur les rencontres de la veille et font le point sur les hommes, vous entendriez : « Je suis super bien dans ses bras et j’adore son odeur ! Il sent comme le bois ou le cigare, c’est super viril ça me rend folle! ». Quelques verres plus tard (car les filles picolent aussi), l’une d’elles lâche : « Hier, je me suis retournée dans la rue sur un mec qui sentait super bon. C’était frais et puissant, j’aurai dû aller lui parler ! ». Le niveau de la bouteille baisse un peu plus encore et les langues se délient : « Moi, si le mec me plaît et sent une odeur citronnée ou fraîche comme le vétiver, ça me monte à la tête et j’ai instantanément envie de le glisser dans mon lit ».

L’odorat comme alarme
Les odeurs sont directement liées à notre cerveau. On sent quelque chose, on l’analyse, on l’aime ou pas et on l’associe à un fait, un souvenir, une personne ou un événement. La créatrice de parfums Claudia de Pablo Vincens l’a bien compris : « Lorsque quelque chose brûle, souvent c’est l’odeur qui nous alarme », avant de s’expliquer : « La mémoire associe les odeurs à des émotions. Par exemple, certaines clientes adorent la lavande parce qu’elles l’associent à la nature ou à leur enfance dans les champs, tandis que d’autres en ont horreur ; pour celles-ci, cette odeur est celle des armoires chez les grands-parents. » Une relation à l’odorat presque animal dont Claudia a le secret : « chez nous, chaque parfum est unique et se compose avec une base faite d’un ingrédient secret qui active les phéromones… C’est aussi pour ça que nos clients reçoivent beaucoup de compliments ! »

Découvrir quels sont les parfums pour hommes préférés des femmes page d’après.

1 2

Dans la même catégorie