Le bon, la brute et le chapeau : Stetson a 150 ans

 
De nombreux héros de western l’ont copieusement porté. L’indéfectible couvre-chef Stetson fête ses 150 printemps cette année. Une histoire et des chapeaux qui ne véhiculent rien de moins comme image que celle du lien entre l’homme et l’azur du ciel de l’Ouest Américain.

Aux abords de la côte Atlantique, les Pionniers occupaient le territoire nord-américain. Un peuple sans racines lointaines se forgeait sans le savoir une solide légende sur ces terres nouvelles. De ce combat contre la nature et contre ses premiers occupants est née une interprétation idéalisée de la réalité : sous l’objectif des caméras, « les conquérants d’un nouveau monde » sont devenus les acteurs d’une épopée que personne n’a oubliée.

« À l’âge de 5 ans, je portais déjà costume et chapeau de cow-boy. »
Jackie Chan

Une génération a suffit pour que la matière historique se transforme en matière héroïque ; les souvenirs étaient prêts pour être amplifiés et entretenir sur écran l’aventure des cow-boys, des bâtisseurs de villes et des poseurs de rails… L’Ouest américain a raconté la mise en place de cette nouvelle civilisation affirmant ainsi sa grandeur d’Américanéité. C’est cet esprit-là que revendique Stetson.
 

 
Stetson n’est pas uniquement un chapeau, mais « LE » chapeau. En 1865, John Batterson Stetson délaissait la « ruée vers l’or » de Pike’s Peak pour se consacrer entièrement à la fabrication de chapeaux. Là-bas, près des rivières, il y avait dormi à la belle étoile, dans des régions sauvages, se servant des techniques de feutrages primitives pour créer ses propres couvertures hydrofuges. Le premier chapeau à lutter contre les éléments climatiques, sobrement baptisé « Boss of the Plains », y est né.

« Stetson est avant tout une histoire d’hommes, de pionniers. Une histoire de persévérance depuis les débuts », insiste Izumi Kajimoto, actuelle Présidente de la firme. « Notre maison évoque l’Amérique de toujours, reflète l’histoire de notre pays dans le monde. Le premier chapeau fonctionnel pour les pionniers reste un symbole de réussite, mais aussi un symbole d’espoir et de force face à l’adversité. Depuis 150 ans, Stetson continue d’évoluer et de prospérer dans ce sens. Nous en sommes très fiers ».
 

Le fondateur des chapeaux Stetson

John Batterson Stetson, fondateur de Stetson I ©Stetson

1 2

Dans la même catégorie