Entrez dans l’automne

Il faudra encore attendre cent cinquante jours, six mois et deux saisons avant le retour de l’heure d’été et les beaux jours… Voici la parade.

Lui d’or
Avant tout, pour être sûr de ne pas rater une demi-seconde de soleil, on pourra se fier à cette montre « LaFerrari ». Véritable bolide dessiné et exécuté par l’horloger suisse Hublot et les équipes du constructeur automobile, cette montre-voiture est un OVNI de l’horlogerie, tiré à 50 exemplaires.
 

 
Le design de l’une imite-t-il la mécanique de l’autre, ou l’inverse ? Une seule certitude : cette montre est au poignet ce que Sébastian Vettel est à la formule 1.

On la trouve ici.
 
Se protéger
Le chapeau, un vrai rite d’initiation contemporain. À moins de foncer dessus dès l’adolescence, on peut hésiter des années avant d’oser arborer un galurin… Et oublier aussitôt comment on a pu traverser autant de vents et de pluies sans se couvrir…
 
ok trilby paul smith
 
Avec ce trilby de chez Paul Smith, l’ancêtre du borsalino, aussi l’éponyme d’un roman de Georges du Maurier – grand-père de Daphné – on ne redoutera plus les tornades de feuilles mortes… Tête baissée, mais chapeautée !

Le trilby Paul Smith est disponible ici.
 
Se styler
Ah, le costume… L’uniforme qui doit permettre d’abattre des journées harassantes comme de traverser les jours ou les soirs plus légers, tout en faisant craquer les filles. Comment concilier l’inconciliable ?
 
costume krisvanassche

Kris Van Assche, le créateur flamand également directeur artistique de Dior Homme, a quelques idées et inspirations à suivre… Première confirmation : le gris est le nouveau noir. Deuxième confirmation : la coupe serrée, voire cintrée, fait toujours aussi habillé que décontracté. Exemple à suivre ?

 
Se respecter
Mais l’homme moderne aura vite repéré le danger des coupes slims parfaitement taillées… Bien sûr, on parle du drame du portefeuilles et de la passion de ces derniers pour l’hideux déformage -ce dernier mot est certes un barbarisme, mais à la hauteur des odieux traitements que font subir les maroquins à des poches faites, rappelons-le même si ça peut surprendre, surtout pour être vides !
 
Thin-King-Wallet

Heureusement, c’est toute une vie désormais qu’on peut faire rentrer dans un simple porte-cartes. Oublions serviettes et sacoches, adieu tickets de caisse et fantômes des transactions passées ; rentrons dans l’ère du minimalisme. Les adeptes de la sobriété, en quête perpétuelle d’ergonomie, opteront sans doute pour le porte-cartes en aluminium en vente ici.

Quant aux gentlemen séducteurs, ils pourront préférer le cuir surpiqûre et doublure vichy que propose La Commune de Paris.

 
Quelque chose à se faire pardonner ?
L’homme moderne s’apprête, rêve, roule et pense à sa douce, bien sûr. Pour aborder ces soirées qui vont être de plus en plus longues, quoi de mieux que d’offrir à sa chère et tendre une pochette signée Mysuelly, la jolie griffe française qui ne cesse de grandir. Cuir havane, fermoir-bijou et bandoulière… Ouvrez grands vos bras, car elle va plonger dedans.

Et demain… Ça recommence !
« Il faut se lever, se laver se vêtir », chantait Charles Trenet. S’il avait écrit « Y’a d’la Joie » en 2013, aurait-il pu éviter d’ajouter « ne pas se raser ? » La tendance est à la pilosité et l’homme moderne prendra soin de la faire évoluer au gré des saisons. Après la barbe XXL exhibée cet été, l’automne préfère une barbe plus courte, plus travaillée.

Maître barbier ou tailleur en herbe, ne lésinez pas sur l’équipement et préférez huile de rasage, blaireau, crème revitalisante et hydratante de la Collezione Barbiere faite par Acqua di Parma pour délaisser à jamais tondeuses et lames de rasoir.

barbiere 3

1 2

Dans la même catégorie