Red Bull crashed ice. Plus c’est dur, plus c’est bon

Les 13 et 14 janvier derniers, Red Bull a fait construire une rampe de 340 mètres de long dans le centre ville de Marseille et la recouverte de glace pour que des têtes brûlées la dévalent en patin à glace. C’est un sport. Ça s’appelle le crashed ice et ça fait froid dans le dos.

Une piste de 340 mètres de long, 8 mètres de large au départ, 6 mètres à l’arrivée, 4 mètres pour les passages les plus serrés, 12 centimètres d’épaisseur de glace, entre 50° et 60° pour la pente maximal sur la piste, 177 concurrents et 110 000 visiteurs. Marseille a vécu deux journées démesurées avec la première des quatre étapes du Championnat du monde d’Ice Cross Downhill ATSX 2017. Elle s’est tenue les 13 et 14 janvier à Marseille ; le week-end même où la ville célébrait sa nomination en tant que capitale européenne du sport 2017.

De nombreux français ont découvert ce sport, assez peu médiatisé en Europe.
 Le principe est simple : un mélange de skicross et de short-track. Sur une piste intégrant de multiples sauts et obstacles, les challengers doivent franchir le plus vite possible la ligne d’arrivée. Le tout dans une course musclée et sur une pente bien raide et jonchées d’obstacles. Les concurrents démarrent à 4 et seuls les deux premiers accèdent à la phase finale.


Adrénaline – Tous sports : revivez le… par adrenaline

Il faut 40 secondes aux athlètes pour dévaler la piste. Une piste que les 150 concurrents chez les hommes et les juniors, 27 concurrentes chez les femmes, ont dévalé à une vitesse de 80 km/h. Aucun des représentants français n’a remporté de titre pour cette édition, devancer par l’américain Cameron Naasz, qui remporte la finale deux fois de suite. Chez les dames, la canadienne Jacqueline Legere, 25 ans, s’est imposée sur la rampe. Là aussi les françaises ont été stopé dans leur glissade, se hissant seulement aux quarts de finale.

Plus qu’un sport, le Red Bull Crashed Ice est un véritable show à l’Américaine. Un show qui aura nécessité 40 personnes durant 3 semaines pour la construction, 5 nuits pour geler la piste et 2000 personnes au total pour accueillir 80 000 personnes sur la journée de samedi et 30 000 personnes le vendredi.
On se souvient du Red Bull Skylines au Grand Palais à Paris. À quand le Crashed Ice sur le Champs de Mars ?


Adrénaline – Tous sports : Comment construire… par adrenaline

Stop #2, les 20 & 21 janvier à Jyvaskyla, Finlande.
Stop #3, les 3 & 4 février à Saint-Paul, USA.
Stop #4, les 3 & 4 mars à Ottawa, Canada.

Dans la même catégorie