Top 5 des téléphones anti-NSA les plus cool

 

Les grandes oreilles américaines n’en finissent plus de nous épier. Mais que l’on ait des choses à cacher ou juste une vie privée, le salut viendra des téléphones cryptés.

Les révélations d’Edward Snowden auront au moins profité à l’économie de marché. Depuis qu’on sait que la NSA (32 000 personnes, 15 milliards de dollars de budget) récolte et stocke des milliards de données de communications, un nouveau besoin est apparu : crypter ses conversations téléphoniques, e-mails et SMS.

Un Oscar pour Citizenfour, le documentaire sur Edward Snowden : l’occasion d’un petit point sur les téléphones cryptés les plus efficaces.

A priori, la question de la confidentialité se pose essentiellement aux dirigeants politiques, mais les entreprises de téléphonie mobile ont bien compris qu’elles pouvaient aussi séduire les acteurs du secteur privé, de l’avocat au banquier. Au Mobile World Congress (MWC) de Barcelone de l’an dernier et toujours invaincu pour l’instant, la star était donc sans surprise le Blackphone, un Smartphone ultrasécurisé, le premier du genre destiné au grand public. Côté technique, le principe reste le même que pour tous les téléphones cryptés : les données transitent par une plate-forme sur un serveur dédié et sécurisé, seul capable de recevoir et de retranscrire le message initial au correspondant équipé d’un appareil similaire. Impossible alors aux pirates ou aux espions de déchiffrer la conversation.

Pour l’instant, et à l’exception du Blackphone, la téléphonie confidentielle se paie encore au prix fort (entre 2 000 et 10 000 euros), mais il existe des solutions pour les plus démunis, comme les applications à télécharger sur Smartphone pour crypter les SMS ou les logiciels gratuits de cryptographie (PGP) pour rendre les e-mails indéchiffrables. Enfin, il reste les réflexes de voyous, comme retirer la batterie de son téléphone pour échapper aux antennes-relais. Ni vu ni connu.
 
Blackphone
Fabricants : Silent Circle (États-Unis) et Geeksphone (Espagne).

téléphone crypté Blackphone

Technologie : indépendant car sans opérateur, il fonctionne sous PrivatOS, une version modifiée d’Android.
Prix : moins de 700 €.
Indice de coolitude : très élevé. Il est joli et offre la possibilité d’avoir un compte (de stockage de données) en Suisse.
Plus d’infos sur le site de Blackphone.
 
Hoox M2
Fabricant : Bull (France).

Hoox téléphone crypté Bull

Technologie : Deux en un, il dispose de deux cartes SIM, une « normale » et une 
autre permettant de tout crypter.
Prix : environ 2 000 €.
Indice de coolitude : élevé. Il est joli et permet de frimer dans les soirées avec un produit conçu expressément pour les agences gouvernementales.
Plus d’infos sur le site de Bull.
 
GSMK G10
Fabricant : GSMK (Allemagne).

GSMK Cryptophone

Technologie : Il possède son propre numéro crypté, intraçable et indétectable, et qui reste le même quel que soit le réseau utilisé.
Prix : N.C.
Indice de coolitude : moyen. Il est moche (cf. le clapet) 
mais quadribande et donc utilisable dans le monde entier, sur tous les réseaux.
Plus d’infos sur le site de GSMK.

1 2

Dans la même catégorie