Enfin un Salon pour l’homme

Début décembre au Palais de Tokyo à Paris, 3 jours durant de midi à minuit, se tiendra le tout premier Salon de l’Homme (eh oui, il y en avait pour la femme, les mariés, les célibataires, les divorcés, le livre, l’agriculture, la voiture… Mais pas de Salon de l’homme). L’idée : un Salon à taille humaine, qui réunira 80 exposants triés sur volet et reconnus pour leur excellence chacun dans leur domaine ; le résultat : 1 500 mètres carrés dédiés à l’homme, rien qu’à l’homme… Même si les femmes sont les bienvenues.

Métiers traditionnels, technologies avant-gardistes, grandes Maisons et créateurs indépendants rassemblés pour l’homme.

Conçu comme un cabinet de curiosités pour homme du XXI° siècle, ce Salon où tout est à vendre présentera le meilleur des multiples univers masculins. Le menu court des Maisons les plus reconnues aux indépendants d’exception, toutes et tous présents sous la forme de boutiques éphémères et événementielles où l’on pourra essayer, acheter, ou simplement admirer le travail d’authentiques artistes, qu’ils œuvrent dans le domaine de la mode, de la gastronomie, de la hi tech, de la mécanique, du sport ou du service (conciergerie, chefs à domicile, voyages sur mesure, cercles d’initiés…).

La liste va du mythique tailleur parisien Cifonelli, à l’heure où le sur-mesure revient en force et séduit même les plus jeunes (« on reconnaît une épaule Cifonelli à vingt mètres », aimait à rappeler Karl Lagerfeld) aux passionnés de Blitz qui customisent vos motos dans leur garage parisien en passant par Hasselblad, le nec plus ultra de l’appareil photo. Sans oublier le boudoir réservé aux femmes, donc aussi aux hommes qui pensent à elles, conçu par la marque de lingerie luxe et coquine Mise en Cage, le tout organisé en parcours vivants propices aux découvertes, aux déambulations, aux rencontres.

À la manette, 3 amis et passionnés issus de l’art contemporain, du luxe et de l’événementiel, Caroline Clough Lacoste, Jérôme Dernis et Antoine Lacoste, sous la houlette de leur comité de sélection emmené par Jean-Charles de Castelbajac où se mêlent le rugbyman Pierre Rabadan, le restaurateur Jean-Pierre Lopes, Thomas Erber et son cabinet de curiosités ou encore, last but not least, Céline Perruche, rédactrice en chef Style et savoir-vivre de Lui

Vous l’aurez compris, la référence de l’univers masculin ouverte au public arrive enfin et s’installe à Paris pour 3 jours dédiés aux grands garçons amoureux du XXI° siècle et désireux de se faire du bien.

Le 5, 6 et 7 décembre au Palais de Tokyo à Paris. Toutes les infos sur le site dédié au Salon sont ici.

Dans la même catégorie