House of Cards, Her : les soeurs Mara s’emparent des écrans

Cette semaine, les sœurs Mara sont à l’honneur. Kate (31 ans, l’aînée) fait parler d’elle dans la saison 2 de la série House of Cards
, en cours de diffusion sur Canal Plus, avec toujours Kevin Spacey en politicien diabolique (Chut ! Attention, spoilers !).

Kate et Rooney ont préféré devenir enfants de la balle, mais restent fans de football américain.

Rooney (28 ans) joue dans Her, le nouveau film de Spike Jonze, au pitch moins futuriste qu’il n’y paraît : Joaquin Phoenix y tombe amoureux d’un programme informatique – son Siri personnel qui a la voix de Scarlett Johansson. Et comme pour toutes les sœurs actrices (Catherine Deneuve/Françoise Dorleac, Elle/Dakota Fanning), il faudrait choisir son camp.
 
On vous livre tous les éléments pour juger.
 

Rooney Mara à la première parisienne de Millenium : les hommes qui n'aimaient pas les femmes, copyleft Nivrae

Rooney Mara à la première parisienne de Millenium : les hommes qui n’aimaient pas les femmes, copyleft Nivrae/Flickr

Rôles durs pour les deux sœurs, statut de futures grandes : c’était écrit en toutes lettres dans la famille. Chez les Mara, Tim, l’arrière-grand-père paternel fonda les Giants de New York, la fameuse équipe de football américain. L’arrière-grand-père maternel, Arthur Rooney, fut à l’origine des Steelers (steel : acier en anglais) de Pittsburgh, autre équipe bien connue. Le ballon ovale se passe entre les hommes (grand-père et père ont repris les rênes des Giants). Kate et Rooney ont préféré devenir enfants de la balle, mais restent fans de la NFL. : une clause dans les contrats de Kate prévoit qu’elle ne peut en aucun rater les matchs des deux équipes.
 

Kate Mara dans Shooter,tireur d'élite, photo Antoine Fuqua © Paramount Pictures France

Kate Mara dans Shooter,tireur d’élite, photo Antoine Fuqua © Paramount Pictures France

Nées en 1983 et 1985, les deux soeurs ont débuté à la télévision et grimpé à toute vitesse vers les oeuvres les plus ambitieuses.

Enfant, Kate regarde avec sa sœur beaucoup de vieux films (comme Autant en emporte le vent ou L’Impossible Monsieur Bébé) et se pique vite d’être actrice. Elle apparaît pour la première fois dans la série New York Police Judiciaire, enchaîne les apparitions télés, obtient son premier rôle au cinéma en fille de Kristin Scott Thomas dans L’Ombre d’un Soupçon et sillonne les films indés (Le Secret de Brokeback Mountain, 127 Heures). Kate est la plus féline des sœurs. Très honnêtement, on lui prête attention pour la première fois sur le tard, dans la première saison de la série American Horror Story (2011), où elle sort vraiment ses griffes. Elle y est Hayden, maîtresse bafouée et assassinée par son psy (Dylan McDermott) parce qu’elle menace son mariage. Elle revient en fantôme lui pourrir la vie, lui voler son bonheur : son futur enfant. Ce rôle d’emmerdeuse crispante, Kate lui donne nuances, la faisant passer de vengeresse à femme brisée qui veut son dû. Raccord inattendu mais parfait avec la saison 2 de House of Cards où elle hante aussi les épisodes, mais sans recours au surnaturel. Voire sans sa présence.
 

 © Sony Pictures Television

© Sony Pictures Television

Comme dans American Horror Story, Kate construit son personnage par touches, par couches.

Elle y interprète Zoé Barnes, jeune journaliste ambitieuse qui conclue un pacte faustien avec Frank Underwood (Kevin Spacey). Il la fournit en scoops, il devient son amant. L’intrigante mal fagotée, mal à l’aise, prend de l’épaisseur face à ses collègues, en maturité face à ses choix. Un rôle de composition mais elle ne tient pas de l’obsessionnelle : rencontrée en janvier 2013 à Londres pour la promo de la saison 1, on lui demanda, comme il se doit, si elle avait bûché le monde du journalisme ou les thrillers politiques seventies façon Les Hommes du Président, avec ses reporters ivres de vérités dans un monde de faux-semblants. Non et non, répondit-elle avec une fraîcheur étonnante (ou était-ce un effet du décalage horaire ?), presque surprise qu’on lui pose la question.
 

1 2 3

Dans la même catégorie