Breaking Bad : Pourquoi c’est bon

Alors que redémarre, dans une explosion d’audimat et de « buzz » international, Breaking Bad,  les meilleurs auteurs de série US clament leur amour pour le show et expliquent ce qui le rend, d’après eux, si bon.

C’est le site Fast-CoCreate qui est à l’origine de ces 4 (courtes) interviews en anglais. Matthew Weiner, créateur de Mad Men, rend hommage à la façon dont Vince Gilligan, le créateur de Breaking Bad, « parvient à créer, de manière impressionnante, une tension dramatique dans des environnements limités, des espaces exigus » ; Glen Mazzara (saisons 2 et 3 de The Walking Dead), remarque que « au lieu de passer rapidement d’un personnage à l’autre dès le pilote, comme on procède habituellement, Vince n’en introduit de nouveaux que très tard dans la saison, seulement quand ils deviennent absolument nécessaires et toujours selon le point de vue de son personnage, ce qui leur donne une profondeur que peu de séries parviennent à égaler. »

Carlton Cuse, l’un des scénaristes de Lost, abonde : « Vince a hissé la série criminelle au sommet, et cela, pourtant, en créant un feuilleton accessible et divertissant. » N’en jetez plus ? Si. Scott Buck, scénariste sur Six Feet Under, Rome ou Dexter, a aussi son mot à dire : « Chaque année, son héros devient plus fort, plus puissant, mais aussi plus dégoûtant, jusqu’à n’être plus qu’une personne à laquelle personne ne peut vraiment s’attacher. Pourtant, on reste fasciné par lui et, parce que l’on sait d’où il vient, qui il était, comment il était, on garde espoir pour lui ».

L’intégralité des interviews (en anglais) sur le site de FastCoCreate, ici.

Dans la même catégorie