Head On Television. L’interview HOT

Ils sont deux et cela suffit pour faire transpirer les filles sur les pistes de danse. À l’occasion de la sortie de leur single et de leur clip très sexy, Lui.fr a posé quelques questions au duo electro-pop, Head On Television.

Lui.fr : Qu’est-ce qui fait bouger les filles sur un dancefloor ?
H.O.T : Un challenge pour trouver la bonne recette. Du coup on GROOOVE avec une bonne grosse ligne de basse et un synthé superfunky et souvent la magie opère.

Lui.fr : Pourquoi avoir voulu faire de la musique ? Si ce n’est pour séduire les filles.
H.O.T : Pour nous c’était plus un besoin qu’une volonté. Depuis tout petit on faisait déjà du bruit avec n’importe quoi alors quand on a grandi on a continué à faire n’importe quoi avec du bruit.

Lui.fr : Racontez-nous. Que vous est venu en tête en premier, Television, Head ou la version abrégée, H.O.T ?

H.O.T : Au début, nous avons choisi ce nom pour stigmatiser cette dépendance actuelle aux multiples écrans de notre quotidien. À l’usage, un diminutif est né avec H.O.T. ce qui nous convient parfaitement. Nous aimons beaucoup cette dualité entre un fond sérieux et sensualité affirmée. Un peu comme Lui non ? Aujourd’hui, on laisse la liberté à chacun d’y trouver un sens et ce qu’il préfère, Head on télévision ou H.O.T

« Tout petit on faisait déjà du bruit avec n’importe quoi alors quand on a grandi on a continué à faire n’importe quoi avec du bruit »


Lui.fr : Qu’est-ce qui vous plaît dans l’esthétique des années 70’s ?

H.O.T : On fantasme beaucoup sur cette époque. Ce qui inspire notre musique, ce sont toutes ces influences funk /soul / disco qui ont marquées les 70’s. Et oui c’était une époque plus libre sur beaucoup de sujets, en particulier sur la sexualité qui est un sujet majeur dans toutes les créations de l’époque. Nous pensons proposer une funk futuriste, épurée mais toujours très sensuelle.

Lui.fr : Votre nouveau clip, Out Of Body Experiences, sort aujourd’hui. Racontez-nous son histoire.

H.O.T : Le clip est réalisé par Athys de Galzain, du collectif Louvre (à l’origine du clip Let a Bitch Know de Kiddy Smile, classé meilleur clip de l’année 2016 par les Inrocks). Il l’a pensé à la manière d’un teaser de film. En proposant une forme et une série d’émotions, il laisse le spectateur façonner lui-même les détails de l’histoire. Cela dit, le morceau Out of Body Experiences parle des expériences de sortie de Corps comme une libération de nos contraintes d’Homo Sapiens Sapiens… Qu’elles soient, corporelles, émotionnelles, sociales etc. Le clip aborde cette thématique dans la peau d’une jeune femme qui, par le fantasme et la découverte des désirs, puis des plaisirs charnels, se libère de ses peurs, de ses inhibitions et s’affirme.

Lui.fr : Qui est la jeune fille de votre clip ?
H.O.T : C’est Sarah-Megan une super actrice qu’on a pu voir sur grand écran dans Elle l’Adore de Jeanne Herry ou encore Cinetek, le dernier projet de Cedric Klapish.
Elle nous a bluffé par son courage, dans le clip, elle est quand même dans un aquarium de 3000 litres d’eau et de 2m30 de hauteur un peu l’angoisse. On a vraiment était très chanceux sur le tournage, l’équipe était formidable et on s’est bien marré à tourner les scènes de club à 7h00 du matin.

Lui.fr : Achetez-vous de la presse de charme ?

H.O.T : Oui mais celle des 70’s on adore l’esthétique porno-chic à l’ancienne
Et le grain des photos argentiques…

« Nous sommes très fiers d’être à notre tour interviewé par Lui »


Lui.fr : Racontez-nous votre première fois avec de la presse de charme.

H.O.T : Adolescent bien sûr, on envoie un pote qui fait plus âgé négocier la revue (Rires). De vrais bad boys !

Lui.fr : Un souvenir avec Lui ?
H.O.T : Dans nos rêves les plus fous, si nous avions été ados dans les années 70’s !
Lui restera une icône des 70’s. Les plus grandes stars et les plus jolies filles ont été publiés dans Lui. Nous sommes très fiers d’être à notre tour interviewé par Lui.

Lui.fr : Consommez-vous des psychotropes ?
H.O.T : Chut chut pas de marque.

Lui.fr : De vous à Lui. Profitez-vous de votre statut de musiciens pour séduire les filles ?
H.O.T : On est plutôt à se laisser séduire par les filles musiciennes… ou pas 😉

Dans la même catégorie