Leçons de survie pour monde obscène

Vous vous sentez fragilisé par la jungle et la faune urbaine ? Vous voulez apprendre à vous faire des plans Q sur le Net et des amis sur Facebook ? Vous vous demandez s’il faut passer par la case implants capillaires, coach sportif et soft boxing pour rester jeune dans votre corps et vos baskets à 55 ans ? Comment draguer les copines de votre fille ? Arrêtez de vous faire des nœuds au cerveau et procurez-vous le Petit Manuel de Survie Dans Un Monde Obscène !

Sur le ton d’un manuel au style mordant (à prendre au deuxième, voire au troisième degré) constitué de dix chapitres savoureux et ponctués d’exemples –délirants mais justes– Odile Cuaz, journaliste free-lance et collaboratrice de Paris Match et Gala, dresse le tableau cruel et drôle de la « bobofitude » et se moque de ce monde fou où chaque individu rêve de sa « pipolisation ».

« Un Plan Q doit être un bon rapport qualité/prix : investissement minimum, jouissance maxima. »

Entre individualisme, nombrilisme, « déballage à tout les étalages » et baignades dans le tout-à-l’égo, l’Individu Moderne tel que dépeint par ce Petit Manuel de Survie dans un Monde Obscène fait plus rire que peur. Peut-être est-ce dû aux nombreux conseils, techniques et avertissements qui nous sont prodigués au fil des pages pour apprendre, en peu de temps, à se tripoter sur la plage, à se confesser à la télé, à proclamer des idées simplistes avec emphase, à parler fric au déjeuner…

« Impératif absolu : ne pas faire son âge. Faire moins que son âge pour survivre dans cette jungle où le moindre affaissement des traits, du menton, des seins, du ventre, la moindre baisse de forme d’énergie, de libido, vaut condamnation à mort. Comment ne pas lâcher, rester triomphant, conquérant, sémillant, séduisant, bandant jusqu’à son dernier souffle ? Comment empêcher la roue de tourner, repousser toujours plus l’arrivée de l’hiver ? Comment devenir ce killer, cette killeuse, qui bouffe les plus jeunes et anéantit les plus âgées ? »
 

© Odile Cuaz / Chiflet et Cie

© Chiflet et Cie

C’est vrai, ça : comment « arriver premier au concours For Ever Young, place à regagner en permanence ? »
Réponse : En restant « jeune dans sa tête » (« les plus perfectionnistes arboreront des t-shirts proclamant I fuck your Mum, I love Teuchi ou Vivent Mao et Fidel Castro, ce qui leur fera perdre quelques décennies et à peu de frais ») ; en veillant à sa « communication » (« se vivre au plus profond de soi-même comme un individu EN DEVENIR, une Petite Personne toute de fraîcheur et de promesses, même si l’on est grand -père ou que l’on voyage avec une carte senior. ») et, bien entendu, en adoptant la règle de la « Bandaison for ever » (« Il faut se découvrir femme fontaine à soixante-seize ans, partouzeur à quatre-vingt-deux et adepte du triolisme depuis son veuvage »).

Auteure d’essais humoristiques comme Faut-il s’embrasser sur la bouche, et sinon quand ? ou Comment devenir une quinqua formidable et du roman La vie adulte, Odile Cuaz publie son décapant Petit Manuel De Survie Dans Un Monde Obscène aux éditions Chiflet et Cie.

Pour commander ce manuel vers le Salut social et la Fontaine de Jouvence, c’est par ici.

Dans la même catégorie