Diaporama : « Cruauté envers les animaux », l’humour noir à son meilleur

Hilarant : c’est le seul mot qui nous vient à l’esprit pour décrire un livre archi ovni : Cruelty to animals, a handbook (Cruauté envers les animaux, un manuel), à paraître la semaine prochaine aux éditions des Requins Marteaux. Attention cependant au diaporama ci-dessus, et surtout au livre lui-même, qui pourra choquer âmes sensibles ou émotives.

« En clair, ce livre ne saurait en aucun cas faire l’apologie de cette violence, je pense bien au contraire que d’une certaine manière, il la dénonce. »

« Étant aussi un ami des animaux, je suis moi-même régulièrement choqué par les persécutions dont ils sont victimes », précise d’ailleurs l’auteur. « En regardant certaines pages du livre et certaines espèces animales, vous comprendrez que je me suis aussi efforcé de dénoncer des pratiques déjà existantes (mettre du citron sur des huîtres, couper la tête d’un poulet, mettre un crabe dans de l’eau bouillante, etc.). Par ailleurs, il va de soi qu’un être humain mettrait sa vie en danger s’il exécutait certaines de ces instructions (frotter la tête d’un lion, mettre un coup de pied à un hippopotame, boxer avec un gorille, etc.). En clair, ce livre ne saurait en aucun cas faire l’apologie de cette violence, je pense bien au contraire que d’une certaine manière, il la dénonce. Je comprends néanmoins que le ton sarcastique de cet ouvrage puisse échapper à certaines personnes. »

Avec ses schémas explicatifs et ses textes en six langues, l’ouvrage réalisé par le graphiste Vivien Le Jeune Durhin explique à la perfection comment exercer un sadisme de très mauvais aloi envers toute créature à pattes, nageoires ou ailes, à poils, à plumes ou à écailles : nouer les tentacules d’une pieuvre, déposer un réveil dans le terrier d’une marmotte, crucifier un albatros, transformer une étoile de mer en shuriken, bien entendu arracher les ailes d’une mouche… ou encore, bon courage, mettre un coup de genou dans le poitrail d’un cerf, convertir un alligator en planche de surf, faire un « shampooing » à un lion… Sans parler des grands classiques, comme masquer les yeux des faucons ou se faire une soupe aux ailerons de requin.

Une perle d’humour noir délirante qui ne ressemble à rien de connu : Cruelty to animals, a handbook séduira tous ceux que, parfois, l’abondance de chatons sur le Net finit par lasser. Réveillez la bête !

144 pages, 6 langues (français, anglais, espagnol, allemand, chinois et russe), Cruelty to animals est édité par Les Requins Marteaux. 19 €. En librairie le 22 octobre.

Dans la même catégorie