LES PETITES SIRÈNES DE IAN PATRICK

Les femmes de Ian Patrick sont des sirènes qui vous appellent. Née d’un travail long de trois étés, « Lévitation » est une série de clichés réalisés dans la douceur des nuits du sud de la France et exposés dès le 1er juin à la galerie parisienne Argentic. « Je voulais que ces corps soient mystiques, à la fois intangibles, sensuels et désirables. Dotés d’une beauté évoquant les dieux et les déesses qui peuplent notre imagination », raconte Ian Patrick. Dans le silence de l’eau, immergés, les corps semblent inaccessibles et à la fois si attrayants !

« Je voulais que ces corps soient mystiques, à la fois intangibles, sensuels et désirables »

Ian Patrick est né à Salzbourg et a suivi un cursus à l’Art Center College of Design à Los Angeles. Ce photographe a eu la chance de côtoyer Andy Warhol ou Bob Marley. Son travail s’est partagé entre photojournalisme – Rolling Stone, Esquire ou le New York Times Magazine – et des travaux au long court sur les vétérans du D-Day ou avec le cirque Archaos. Mais ce sont les nus que la galerie Argentic a choisi d’exposer, pour votre plus grand plaisir. Toutes les photos ont été prises sous l’eau, sur film, sans aucun traitement informatique. Divines, les modèles de Ian Patrick s’appellent Ondine, Juturna, Tamgarora, Thalassa, Theophany ou Nyami Nyami. On pique une tête ?

« Lévitation », photographies de Ian Patrick, du 1er juin au 8 juillet à la galerie Argentic, 43 rue Daubenton Paris V.

« Lévitation », le livre de Ian Patrick, en vente à la galerie Argentic, 39,50 Euros.  

Plus d’informations, ici

"Ganga", © Ian Patrick.

« Ganga », © Ian Patrick.

Theophany, © Ian Patrick.

Theophany, © Ian Patrick.

Apsara, © Ian Patrick.

Apsara, © Ian Patrick.

Brizo, © Ian Patrick.

Brizo, © Ian Patrick.

"Nyami Nyami", © Ian Patrick.

« Nyami Nyami », © Ian Patrick.

"Lévitation", par Ian Patrick.

« Lévitation », par Ian Patrick.

Dans la même catégorie