FESTIVALS. PARIS EST MAGIQUE

Comme en juin, juillet est le mois idéal pour sortir des endroits sélects pour vous laisser pervertir et dans la foule vous étourdir. Voici donc notre sélection de festivals pour le mois de juillet.

Prenez donc des jours pour vous reposer, vous en avez besoin. Lui.fr vous propose de la faire avec le festival Days Off qui se déroule du 29 juin au 10 juillet à la Philharmonie de Paris. C’est sa 8ème édition. Une quinzaine d’artistes vous y feront bouger. On attend la venue des anglais Metronomy le 3 juillet. Le 9 juillet, on ne saurait que trop vous conseiller de vous délecter du duo Jarvis Cocker et Chilly Gonzales et de leur projet « Room 29 », sorti en avril dernier. Et pour planer efficacement, Air sera là le 8 juillet. Réservations disponibles ici.

Parce que vous trouvez que Paris en été est bien trop vide, venez donc vous frotter aux 30 000 participants du festival Peacock Society. Le rendez-vous est fixé aux 7 et 8 juillet au Parc Floral de Paris. Près de 35 artistes et DJ y sont conviés pour 20 heures de fête consécutives. Vous n’aimez pas aller chez le médecin mais on parie que vous adorerez vous secouer sur le son de Nina Kraviz, ancienne dentiste russe reconvertie. Dès le premier soir, le festival fait fort avec la venue de Marcel Dettmann, résident du Berghain. Mais aussi les new-yorkais The Martinez Brothers – des frères comme leur nom l’indique bien. Réservations disponibles ici.

Le festival Lollapalooza revient à ses premiers amours. Initialement, Perry Farrell – le chanteur de Jane’s Addiction – son créateur, l’avait imaginé itinérant. Cette tournée s’est arrêtée en 1997 pour renaître en 2000, se fixant à Chicago. Mais cet été les amoureux du rock alternatif pourront se réjouir de son édition française, les 22 et 23 juillet, à l’hippodrome de Longchamp. Né en 1990 aux États-Unis, c’est sa première édition en France. la sublime Lana Del Rey figure parmi les artistes. La retrouverez-vous sur le site de 10 hectares ? Nous, on l’espère ! Réservations disponibles ici.

À la fin du mois d’août, fatigués des mojitos, tapas et autres stations services, offrez-vous un week-end culturel et musical. Un dernier trajet vers le domaine de St-Cloud pour y admirer les statues de André le Nôtre et écouter les artistes du festival Rock en Seine. Du 25 au 28 août, défileront le DJ australien Flume, le duo indé The Kills. Et de solides invités avec Cypress Hill. Bien sûr, si vous avez 5 minutes, passez voir Her. Réservations disponibles ici.

 

Dans la même catégorie