Viens jouer avec nous !

Du 21 mars au 6 avril à Los Angeles, la galerie Hero Complex présente une exposition consacrée à Stephen King, le roi de l’horreur qu’on ne présente plus. Les œuvres en vente ont été réalisées exceptionnellement pour l’occasion.

« Je suis l’équivalent littéraire du Big Mac-frites. » Stephen King

Certaines sont bien terrifiantes, d’autres plus amusantes, parfois orientées autour de l’esthétique des E.C. Comics qu’affectionnait le maître de Castle Rock. Toutes rappellent de sombres souvenirs à ses lecteurs fidèles, même si, au détour d’une affiche consacrée à Stand By Me, on se sent soudain envahi de nostalgie pour ses quatre petits bonhommes surgis du recueil Différentes Saisons. Certaines des pièces sont disponibles sur le site de la galerie, ici.
 
N’hésitez pas à vous faire plaisir, c’est pour la bonne cause : les profits sont reversés à la fondation Haven qui, c’est original, ne soutient ni les enfants malades ni la lutte contre la faim, mais les « artistes freelance qui souffrent d’un handicap, d’une maladie, d’un accident, d’une catastrophe naturelle ou personnelle susceptible de mettre leur carrière en péril. » Voilà qui aurait pu donner un coup de pouce à l’auteur de Shining, lorsqu’il écrivait dans une caravane en sombrant doucement dans l’alcoolisme.

Plus d’infos sur la fondation sur son site délicieusement kitsch, ici.

Dans la même catégorie