C’est qui elle ?

Kashink, la girl power du street art !

Pseudo : Kashink (son vrai prénom, c’est Maëva)
Profession : Graffeuse
Âge : 33 ans
Nationalité : Française.
Signe particulier : porte la moustache
Ses influences : Frida Kahlo, Basquiat, Clovis Trouille, Lucian Freud.

Début 2000, Maëva n’a que 21 ans quand elle commence à poser des stickers. C’est son premier contact avec le street art. Mais pour faire plaisir à ses parents, la jeune femme poursuit des études de communication au CELSA, alors qu’elle rêve secrètement de devenir tatoueuse et de peindre les murs à la bombe. Une fois diplômée, elle plaque tout et s’inscrit dans une école de peintre en décor.
 

Cette Parisienne de 33 ans est l’une des rares filles à s’être fait un nom dans le monde très masculin du Street Art.

Maëva devient ensuite Kashink et impose son style original et audacieux avec notamment ses masques colorés qui l’on fait connaître. Un symbole récurrent chez l’artiste, présent dans toutes les cultures. Selon elle, le masque aiderait à se révéler en tant que personne. Avec son look, masculin / féminin et son univers singulier et joyeux, l’artiste a réussi à s’imposer dans un monde street art et hip hop, réputé pour être quelque peu macho. Pour découvrir qui se cache derrière le masque Kashink, rendez-vous le 19 mars prochain au Yoyo, le nouveau club du Palais de Tokyo, où elle partagera l’affiche avec la chanteuse Micky Green dans le cadre des soirées « K by Kronenbourg »… Il se murmure d’ailleur qu’il reste quelques places à gagner : inscrivez-vous sur http://kiberty.com/ !

Dans la même catégorie