Beirut Art Fair : c’est parti !

Créée en 2010, la Beirut Art Fair est la première foire d’art moderne et contemporain dédiée aux artistes du ME.NA.SA (Moyen –Orient – Afrique du Nord – Asie du sud et du sud Est). Histoire de donner aux artistes de ces régions une visibilité sur la scène internationale. Une foire hybride mêlant galeries et espaces « non profit ». Visite en compagnie de son Directeur Artistique, Pascal Odille… Qui nous donne aussi ses bonnes adresses à Beyrouth.

MENA.SA

Lui. En quoi consiste votre travail ?
Pascal Odille.
Mon travail consiste à discuter avec les artistes et l’ensemble des acteurs du marché de l’art, afin d’apporter la visibilité maximale à la création du ME.NA.SA. : je travaille avec les curateurs et mets en place avec eux les espaces culturels « non profit », ce qui me permet d’être au cœur de la création artistique ME.NA.SA. moderne et contemporaine. Autant dire que c’est sûrement le plus beau cadeau que l’on ait pu me faire.

« Cette année, l’Inde sera à l’honneur grâce à un espace réalisé par Fabrice Bousteau : Small Art is beautiful. »

Comment avez-vous été amené à travailler pour cet événement ?
Je suis venu au Liban pour la première fois en 1999 grâce à Laure d’Hauteville, la fondatrice de la Beirut Art Fair. Comme je suis passionné depuis mon enfance par les arts de l’Islam, ce premier séjour au Moyen-Orient m’a permis de découvrir la force et la pertinence de l’art moderne et contemporain libanais. Par la suite, nous avons travaillé ensemble sur de nombreuses expositions dans la région. C’est en 2009 que nous avons décidé de créer la Beirut Art Fair, une foire qui nous correspondait et qui allait défendre et soutenir les artistes des régions du ME.NA.SA.

ARTLAB

1 2 3

Dans la même catégorie